Retour à notre combat

SENTIER DU CAP-FERRAT

_________________________________________________

 

 

 

 

Les promenades

Nouveau projet de Sentier

Escalier à réparer

Constructions irrégulières

Tableau des 50 irrégularités

 

 

 

SAINT-JEAN-CAP-FERRAT
Les sentiers

 

OFFICE DU TOURISME

VILLE DE SAINT-JEAN-CAP-FERRAT

Les Promenades Pédestres du Cap-Ferrat

Avec ses 14 kilomètres de sentiers aménagés autour de la presque 'île de rêve, où vous pourrez découvrir les plus beaux points de vue et des paysages idylliques. Saint Jean Cap Ferrât vous réserve des promenades de 20 minutes à 2 heures suivant les parcours. Voir le plan ci-dessus.


La Promenade rouge (Office du tourisme ; Passable ; Phare du Cap Ferrât ;
La Carrière ; St Jean village)
Longueur : 7 700 mètres
Durée : 2 heures
Difficulté : moyenne ; délicate en cas de mer forte


La promenade bleue (Office du tourisme ; Sémaphore ; Phare du Cap Ferrât)
Longueur : 2 700 mètres
Durée : 1 heure
Difficulté : moyenne ; marches


La promenade jaune (Office du tourisme ; St Jean village ; Sémaphore)
Longueur : 1 700 mètres
Durée : 40 minutes
Difficulté : moyenne ; beaucoup de marche


La promenade noire (Liaison entre le rouge et la bleue)
Longueur : 800 mètres
Durée : 10 minutes
Difficulté : moyenne


La promenade verte (Liaison pédestre entre St Jean Cap Ferrât et Beaulieu sur Mer
Longueur : 2 300 mètres
Durée : 35 minutes
Difficulté : aucune

Pour les très bons marcheurs

Les très bons marcheurs auront la possibilité de faire le tour complet du cap par le très beau sentier littoral.
DEPART : la promenade Maurice Rouvier - traversée de la ville jusqu'à la Pointe de Saint Hospice - Faire le tour par l'Est - descendre à la plage Paloma - Revenir par la pinède - Passer sur la route au dessus des Fossettes et des Fosses - La Carrière - Le phare - Passable.

 


 

 

 

 

Voir 2ème partie

CESAM
Caps et Sentiers des Alpes Maritimes
__________________

de VILLEFRANCHE-sur-MER

à SAINT-JEAN-CAP-FERRAT
Nouveau projet de Sentier

De la plage des Marinières
à la Baie de l'Espalmador
Sous l'avenue de Grasseuil

Un sentier peut très bien être aménagé sur les quais
qui se trouvent sous les villas

Par courrier en date du 29 juillet 2005, la préfecture
accepte notre nouveau projet

N° 35 et 33 de l'avenue de Grasseuil


N° 33 et 31


N° 31 rt 29


N° 27 et 25


N° 21, 19, 17 et 15


N° 15 et 13


N° 9


N° 7


N° 5 et 3

Haut de page

DETAILS

Saint-Jean Cap-Ferrat : De la limite de la commune avec Villefranche-sur-Mer jusqu'à la plage de l'Espalmador sous les propriétés portant les nos suivants de l'avenue de Grasseuil :

N° 35 - Villa Les Arcades :
Mur de soutènement, 1 ancien garage à bateau, 1 plan incliné, 1 quai, 1 jetée et 1 tuyau d'évacuation qui se prolonge sur le sol de la mer

N° 33 - Villa Linda :
Mur de soutènement, 4 anciens garages à bateau, 1 plan incliné, 1 quai

N° 31 - Villa Casa Fortuna :
Mur de soutènement, 4 anciens garages à bateau, 2 plans inclinés, 1 quai, 2 solariums

N° 29 - Villa Divina :
Mur de soutènement, 1 ancien garage à bateau, 1 quai, 2 plans inclinés, 1 solarium

N° 27- Villa Rêve Bleu :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée

N° 25 - Villa Le Saratoga :
Mur de soutènement, 1 plan incliné, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier, 1 comptoir-bar, 1 banc

N° 23 - Villa Les Algues :
Mur de soutènement, 1 escalier

N° 21 - Villa Nausicaa :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier

N° 19 - Villa Le Coquillage :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier, 1 garage à bateau

N° 17 - Villa L'Oiseau Bleu :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 escalier

N°15 - Villa Fleur d'Eau :
Mur de soutènement, 1 escalier 1 quai

N° 13 - Villa Les Jardins sur la Mer :
7 piliers de soutènement de 8 à 10 mètres de hauteur supportant une grande terrasse, 1 quai, 1 escalier

N° 11 - Villa Dolce Vita :
Mur de soutènement, piliers, escalier

N° 9 - Villa sans nom :
Murs de soutènement, 7 piliers, jetée, clôture, bétonnage de rochers et de la falaise

N° 7 - Villa sans nom :
Mur de soutènement, piliers, escalier

Nos 3 et 5 - Villa Le Roc :
5 Piliers de soutènement, escalier


Les quais pourront servir d'assise au sentier littoral

L'association CESAM souhaitait un sentier entre la plage des Marinières et celle de Passable en passant par la Pointe des deux Rups. Ainsi quand le sentier du Cap de Nice aurait été terminé, les piétons auraient pu aller de Nice à Beaulieu-Sur-Mer par le bord de mer.

Le 12 septembre 2002, nous avions écrit à Monsieur Le Préfet des Alpes Maritimes afin qu'il demande à ses services d'étudier un projet.

La seule réponse que nous avons obtenue est ce qui nous a été dit lors de la réunion du 17 décembre 2002, à savoir que :

Le littoral, dans son ensemble, présente une spécificité topographique particulière qui parfois relève plus de l'escalade que de la promenade… : éperons rocheux, falaises escarpées, caractère fortement accidenté, présence de murs de soutènement.
.
Ce qui etait exagéré et qui ne pouvait évidemment pas nous convenir."
éperons rocheux, falaises escarpées, caractère fortement accidenté,
" Il n'y a rien de tout cela. Il est évident que la personne qui nous a répondu ainsi ne voulait pas que ses servicesétudient notre projet.


Nous n'envisageons plus qu'un sentier sous l'avenue de Grasseuil sur le territoire de SAINT-JEAN-CAP-FERRAT. Il cheminerait de l'escalier séparant les deux communes de VILLEFRANCHE et de SAINT JEAN jusqu'à la plage au nord de Passable. De là, il est facile de rejoindre la plage de Passable en passant derrière 3 propriétés et ensuite de retrouver le magnifique sentier du Cap Ferrat.

Le 30 octobre 2004, nous avons écrit à Monsieur Le Préfet pour lui soumettre ce projet.

A la même date, une copie de cette lettre a été envoyée
à Monsieur René VESTRI [Voir] pour information et pour lui demander son soutien.

Le 13 janvier 2005, Monsieur le Préfet nous répond que ce secteur présente des risques auxquels il ne lui parait pas possible d'exposer le public.
Nous ne sommes pas d'accord sur l'importance de ces risques. Ce secteur est très abrité.

Nous avions déjà essuyé un refus catégorique en avril 2000 de la part de la préfecture lors de notre demande du prolongement du sentier du Cap de Nice, soit disant irréalisable. Ce qui s'est révélé faux par la suite. Forts de cette expérience, nous écrivons à nouveau, le 6 mai 2005, à Monsieur Le Préfet en insistant pour l'aménagement de ce cheminiment.

Le 29 juillet 2005, la préfecture nous répond que le sentier est posible. Il sera réalisé après la fin des travaux du prolongement de celui du Cap de NICE

6 années sont passées.

Voir notre lettre du 10 août 2011 à Monsieur Le Préfet.

-------------------------------------------

2ème partie


Concerne la Pointe des deux Rups

Nous avons vu plus haut que la seule réponse que nous avons obtenue est ce qui nous a été dit lors de la réunion du 17 décembre 2002, contre notre projet à savoir que :

" Le littoral, dans son ensemble, présente une spécificité topographique particulière qui parfois relève plus de l'escalade que de la promenade… : éperons rocheux, falaises escarpées, caractère fortement accidenté, présence de murs de soutènement.
".
Ce point de vue était donné par le directeur de la DDE Maritime qui est maintenant parti à la retraite.

Nous maintenons ce que nous pensions à l'époque au sujet de sa description du littoral en partant des Marinières à savoir que :

" Ceci était exagéré et qui ne pouvait évidemment pas nous convenir. "Éperons rocheux, falaises escarpées, caractère fortement accidenté," Il n'y a rien de tout cela. Il est évident que la personne qui nous a répondu ainsi ne voulait pas que ses services étudient notre projet "

Nous insistons afin que l'étude de notre projet soit faite sur la totalité d'un sentier entre les Marinières jusqu'à la plage de Passable

Haut de page


Le 12 septembre 2002

C E S A M

à

Monsieur Pierre BREUIL, Préfet des Alpes Maritimes

Objet : Rade de Villefranche-sur-Mer.

Projet de sentier entre la plage des Marinières et celle de Passable

Monsieur le Préfet,

Dans le cadre de l'objet de notre association, nous vous demandons de nous faire savoir si vos services ont en étude un projet de sentier entre la plage des Marinières au fond de la rade de Villefranche et celle de Passable en passant par la Pointe du Rubé et Grasseuil.

Ainsi, quand le sentier du Cap de Nice sera entièrement terminé… les promeneurs pourraient aller de Nice à Beaulieu-sur-Mer en passant par les caps de Nice et Ferrat. comme le souhaite notre Sénateur-Maire, Maître Jacques PEYRAT.

Ce sentier par le bord de mer favoriserait une meilleure connaissance du patrimoine commun de nos trois villes et constituerait un nouvel agrément de vie pour leurs habitants en même temps qu'un attrait touristique supplémentaire pour les Alpes Maritimes.

Si ce sentier n'est pas en projet, nous vous demandons d'insister auprés de vos services afin qu'il soit étudié le plus rapidement possible. Nous comptons sur votre soutien.

D'avance nous vous remercions de celui-ci et de votre réponse.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Préfet, l'expression de nos salutations très respectueuses

Le Président : Jean CLARY-BOUSQUET

Haut de page

Le 13 juillet 2004

C E S A M

A

Monsieur Pierre BREUIL
Préfet des Alpes Maritimes

Objet : Immeuble - 9 av. de Grasseuil à Saint-Jean Cap-Ferrat - Clôture sur le DPM.

Monsieur Le Préfet,

Nous venons de constater que le ou les propriétaires du 9 avenue de Grasseuil à Saint-Jean Cap-Ferrat ont clôturé le domaine public maritime sous leur immeuble avec des grilles métalliques. (Voir la Photo ci-dessous)

La loi n° 86-2 du 3 janvier 1986 - Art. 27 & 28 interdit ceci à un particulier et une AOT ne peut l'autoriser. En conséquence, nous vous demandons de faire intervenir vos services concernés afin :

Qu'un procès-verbal d'infraction à la loi littoral soit dressé et transmis à Monsieur Le Procureur de la République et
Qu'il soit signifié aux intéressés d'avoir à retirer cette clôture dans les plus brefs délais.

D'avance nous vous remercions de nous faire savoir ce qui aura été fait.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur Le Préfet, l'expression de nos sentiments très respectueux.

Jean CLARY-BOUSQUET, Président

Haut de page

Le 30 octobre 2004

C E S A M

A

Monsieur Pierre BREUIL
Préfet des Alpes Maritimes

Objet : Projet de sentier littoral sous l'avenue de Grasseuil à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Monsieur Le Préfet,

Monsieur Abdel AÏSSOU, ancien sous-préfet, nous a dit souhaiter un sentier littoral de Nice à Menton. Le Sénateur Maire de Nice désire un sentier de Nice à Beaulieu-sur-Mer. Notre association œuvre pour un cheminement piétonnier du port de La Figueirette dans l'Esterel jusqu'à la frontière italienne pour se raccorder aux sentiers italiens, avec peut-être un accord financier dans le cadre de l'INTERREG-IIIA. C'est la raison pour laquelle nous nous permettons de revenir partiellement sur notre demande de création d'un sentier littoral entre la plage des Marinières et celle de Passable, objet de notre courrier du 12 septembre 2002, évoquée lors de notre réunion du 17 décembre 2002 dans vos bureaux.

Nous vous demandons de faire étudier un projet de sentier sous l'avenue de Grasseuil à Saint-Jean-Cap-Ferrat entre l'escalier à la limite de la commune avec Villefranche-sur-Mer jusqu'à la plage de l'Espalmador. Ensuite il n'y aurait pas de problème pour rejoindre le sentier du Cap Ferrat en passant derrière les 3 ou 4 propriétés entre cette plage et celle de Passable.

Nous sommes à la disposition de vos techniciens pour les accompagner sur place pour constater la faisabilité de ce projet.

Les nombreux ouvrages construits sur le DPM avec ou sans AOT ne semblent pas devoir gêner le passage d'un sentier littoral. Ce bord de mer largement aménagé est utilisé par les riverains et est parcouru par des promeneurs et des baigneurs.

D'avance nous vous remercions de nous informer des suites que vous envisagez de donner à notre demande et de prévoir d'en parler à la prochaine réunion sur le sentier du Cap de Nice .

Nous vous prions d'agréer, Monsieur Le Préfet, l'expression de nos sentiments très respectueux.

Jean CLARY-BOUSQUET, Président :

P.J. : 2 annexes :
liste des ouvrages sur le DPM
Photos d'ouvrages

DETAILS

Saint-Jean Cap-Ferrat : De la limite de la commune avec Villefranche-sur-Mer jusqu'à la plage de l'Espalmador sous les propriétés portant les nos suivants de l'avenue de Grasseuil :

N° 35 - Villa Les Arcades :
Mur de soutènement, 1 ancien garage à bateau, 1 plan incliné, 1 quai, 1 jetée et 1 tuyau d'évacuation qui se prolonge sur le sol de la mer

N° 33 - Villa Linda :
Mur de soutènement, 4 anciens garages à bateau, 1 plan incliné, 1 quai

N° 31 - Villa Casa Fortuna :
Mur de soutènement, 4 anciens garages à bateau, 2 plans inclinés, 1 quai, 2 solariums

N° 29 - Villa Divina :
Mur de soutènement, 1 ancien garage à bateau, 1 quai, 2 plans inclinés, 1 solarium

N° 27- Villa Rêve Bleu :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée

N° 25 - Villa Le Saratoga :
Mur de soutènement, 1 plan incliné, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier, 1 comptoir-bar, 1 banc

N° 23 - Villa Les Algues :
Mur de soutènement, 1 escalier

N° 21 - Villa Nausicaa :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier

N° 19 - Villa Le Coquillage :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 jetée, 1 escalier, 1 garage à bateau

N° 17 - Villa L'Oiseau Bleu :
Mur de soutènement, 1 quai, 1 escalier

N°15 - Villa Fleur d'Eau :
Mur de soutènement, 1 escalier 1 quai

N° 13 - Villa Les Jardins sur la Mer :
7 piliers de soutènement de 8 à 10 mètres de hauteur supportant une grande terrasse, 1 quai, 1 escalier

N° 11 - Villa Dolce Vita :
Mur de soutènement, piliers, escalier

N° 9 - Villa sans nom :
Murs de soutènement, 7 piliers, jetée, clôture, bétonnage de rochers et de la falaise

N° 7 - Villa sans nom :
Mur de soutènement, piliers, escalier

Nos 3 et 5 - Villa Le Roc :
5 Piliers de soutènement, escalier


Les quais pourront servir d'assise au sentier littoral

Haut de page

Le 30 octobre 2004

C E S A M

à

Monsieur René VESTRI
Maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat
Vice-Président du Conseil Général

Objet : Projet de sentier sous l'avenue de Grasseuil

Monsieur Le Maire,

Nous vous faisons parvenir ci-joint un double du courrier que nous envoyons ce jour à Monsieur Pierre BREUIL, Préfet des Alpes Maritimes.

Il s'agit d'un projet de sentier littoral sous l'avenue de Grasseuil, de la limite de votre commune avec celle de Villefranche-Sur-Mer jusqu'à la plage de l'Espalmador.

Depuis plusieurs années nous avons reçu un bon nombre de demandes de la part de promeneurs qui désirent faire le tour de votre magnifique Cap en revenant à leur point de départ sans faire trop de " goudron ".

Nous espérons que vous soutiendrez ce projet qui ne peut être que bénéfique pour votre commune et ses habitants.


Nous vous prions d'agréer, Monsieur Le Maire, l'expression de nos sentiments distingués.

Jean CLARY BOUSQUET, Président :

Haut de page

Nice le 13 janvier 2005

Monsieur le Préfet

à

CESAM


Monsieur le Président,

Par courrier visé en référence vous me demandez de faire étudier "un projet de sentier sous l'avenue de Grasseuil à Saint-Jean Cap Ferrât entre l'escalier à la limite de la commune avec Villefrancne sur Mer et jusqu'à la plage de l'Espalmador".

Cette demande s'inscrit dans la cadre plus général du secteur allant de la plage des Marinières au sentier qui fait actuellement le tour du Cap Ferrat.

Les services de la direction départementale de l'Equipement ont bien évidemment étudié cette zone, à l'instar des investigations menées sur l'ensemble du littoral de notre département, afin d'envisager de réaliser une continuité du cheminement en bord de mer.

Il en ressort que ce secteur présente une topographie et un encombrement tels qu'il ne peut qu'être envisagé éventuellement un sentier aménagé au ras de l'eau.

Outre l'aspect environnemental, qui doit faire notamment l'objet d'un examen tant par monsieur l'Architecte des Bâtiments de France que par la Commission Départementale des Sites, ce projet présente l'inconvénient majeur d'exposer les usagers à l'action immédiate des plus faibles houles en ce secteur. Il présente donc des risques importants auxquels il ne m'apparaît pas possible d'exposer le public.

Je suis donc au regret de ne pouvoir répondre favorablement à votre demande.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à ma considération distinguée.

 

Haut de page

Nice, le 6 mai 2005

CESAM

à

Monsieur Pierre BREUIL
Préfet des Alpes Maritimes

Objet : Projet de sentier littoral sous l'avenue de Grasseuil à Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Monsieur Le Préfet,

Nous nous permettons de revenir sur notre courrier du 30 octobre 2004 par lequel vous avez répondu négativement à notre demande, le 13 janvier 2005.

Les services de la direction départementale de l'équipement ont, écrivez-vous, étudié cette zone et sont arrivés à la conclusion qu'un sentier littoral n'y serait pas réalisable.

Nous nous souvenons du refus catégorique qui nous a été signifié par vos services dans leur courrier du 6 avril 2000 au sujet du prolongement du sentier du Cap de Nice. C'est la raison pour laquelle nous nous permettons d'insister à nouveau.

Dans votre courrier du 13 janvier 2005, il est indiqué que la topographie et l'encombrement des lieux empêchent la réalisation d'un sentier au ras de l'eau. Le sentier, tel que nous le voyons, serait pratiquement horizontal tout le long de son parcours. Celui-ci s'effectuerait en grande partie sur des quais et autres aménagements déjà existants dont beaucoup, nous supposons, sont sans AOT. Ils sont depuis longtemps utilisés, dans la partie bétonnée au début du parcours envisagé, sans problème par les riverains et des promeneurs.

Nous pensons que Monsieur l'Architecte des Bâtiments de France et la Commission Départementale des Sites ne s'opposeraient pas à ce cheminement. Un sentier ne pourrait que valoriser le littoral de ce secteur.

Cette zone est relativement protégée de la houle par rapport au reste du rivage de la rade. Les promeneurs ne sont pas suicidaires et nous supposons que les pouvoirs publics ne sont pas plus responsables des accidents qui pourraient se produire avec les vagues et des chutes à la mer sur les sentiers littoraux que ceux qui arrivent sur les sentiers de montagne avec les chutes de pierres et des chutes dans le vide. Incontestablement il faut sécuriser au maximum les sentiers littoraux. Des systèmes d'alarmes peuvent se concevoir.

D'avance nous vous remercions de votre réponse.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur Le Préfet, l'expression de nos sentiments très respectueux.

Le Président :
Jean CLARY-BOUSQUET

Haut de page



PREFECTURE DES ALPES-MARITIMES
Direction départementale de l'Equipement Alpes-Maritimes
Service Maritime Hydraulique Assainissement

Nice, le 29 juillet 2005

Monsieur le président,

Par courrier du 6 mai 2005, vous m'avez de nouveau saisi pour étudier un projet de sentier sous l'avenue de Grasseuil à Saint-Jean Cap Ferrât. Après visite sur place, il semble effectivement possible de trouver un passage entre l'escalier à la limite de commune avec Villefranche-sur-Mer, jusqu'à la plage de l'Esplamador.

Cependant, cette étude ne pourra être entreprise qu'à la suite des autres actions déjà engagées qui mobilisent les moyens du Service Maritime de la D.D.E,

A ce titre et en réponse à votre courrier du 22 juin 2005, j'ai le plaisir de vous informer du lancement, dés à présent, d'un appel d'offres pour la réalisation de deux nouvelles tranches de travaux de construction du sentier du Cap de Nice : une section qui permettra d'accéder à la Pointe Madame depuis le Lazaret de Rochambault, et une autre section qui permettra de rejoindre la Pointe des Sans Culottes depuis le trottoir de la route nationale 98.

Cette dernière aura l'avantage de nous faciliter l'accès pour la réalisation de la suite du projet de liaison piétonnière entre les ports de Nice et de Villefranche et constituera un itinéraire de repli et de sécurité quand cette liaison sera établie.

Je vous informe également qu'un appel d'offres va être lancé afin de finaliser les études pour la réhabilitation et la mise en sécurité du sentier permettant de faire le tour du Cap Ferrât. Ces travaux pourront être réalisés courant 2006.

Espérant avoir répondu à votre attente, je vous prie de croire, monsieur le président, à ma considération distinguée.

Pour le Préfet
La Sous Préfète
Françoise SOULIMAN

 

Haut de page